La Honda Civic très à l’aise au test de l’élan

Superbe dynamisme pour la japonaise

Les Honda ont toujours été réputées plus agiles que les Toyota en dévoilant un comportement routier à la fois plus direct et plus ludique. Cela se vérifie aujourd’hui au test de l’élan où la Civic de onzième génération décroche un résultat des plus honorables. Malgré des dimensions généreuses pour la catégorie (4,55m de long et 1,81m de large), les réactions de la voiture se sont montrées saines et prévisibles. 

La compacte japonaise a conclu l’exercice à une vitesse maximale de 77 km/h. La direction s’est montrée particulièrement commutative et les prises d’appui tout aussi franches. Le sous-virage, pourtant typique des tractions, est limité et il en est de même concernant le roulis, bien maitrisé malgré la masse relativement élevée de la Civic (1 517 kg). Le conducteur a alors l’impression de conduire une voiture bien plus légère qu’il n’y paraît.

Notons aussi que l’ESP n’est pas trop intrusif et laisse réellement la voiture s’équilibrer naturellement, ce qui constitue évidemment un plus non négligeable en terme d’agrément de conduite. A plus haute vitesse cependant, la Civic ne pouvait s’empêcher de toucher les cônes du deuxième couloir en raison de ses dimensions imposantes. Concernant l’épreuve du slalom, la japonaise s’en tire bien avec un chrono de 24,3 s.

Son mode Sport lui a permis notamment de bénéficier d’un boost au démarrage lui permettant de grapiller de précieux dixièmes de secondes. Outre une gestion différente de la boîte CVT, le mode Sport simule également des changements de rapports via les haut-parleurs alors même que la transmission n’a pas réellement de vitesses. Ajoutons à cela que les pneumatiques chaussant la Civic de test sont des Michelin Pilot Sport 4 en 235/40 R18.

Nul doute que le résultat aurait été inférieur si la voiture était équipée des pneus de 17 pouces de base. Pour rappel, la Honda Civic de onzième génération est commercialisée depuis 2021. Elle dispose d’un quatre-cylindres de 2.0 l associé à un moteur électrique pour une puissance cumulée de 184 ch et un couple de 315 Nm. Hybride simple, l’auto ne nécessite pas d’être rechargée sur secteur et peut s’autoriser un roulage en tout électrique sur quelques kilomètres.

Recommend0 recommendationsPublished in Cars, News
4
0 0 votes
Article Rating
Subscribe
Notify of

Related Posts

November 29, 2022
Author:
The new RX-5 benefits from a more powerful engine and dynamic styling inside out
November 29, 2022
Author:
It benefits from the LeMans racer 499P’s powertrain and futuristic exteriors
November 29, 2022
Besides iconic cars from the pages of history, several legendary motorsports drivers attended the ev